Lubaya Presse

INFOS

LUBAYA Claudel André : "La démocratie libérale demeure pour nous le moins mauvais des systèmes politiques actuels"

La 2eme Convention extraordinaire de l'UDA Originelle tenue à Kinshasa s'est clôturée sur une note positive, à la grande satisfaction de tous les congressistes. La requalification de la ligne politique du parti a suscité une vive réaction du Président de l'UDA Originelle, LUBAYA Claudel André. Il l'a reconnu dans son discours de clôture. "Mes chers camarades, cette convention revêt déjà pour nous un caractère historique car vous avez proclamé haut et fort votre appartenance à la grande famille libérale, et plus précisément au progressisme et au libéralisme. Notre vision de la politique, de l’économie, et de la société se nourrit de la force de nos convictions et de la philosophie qui l’irriguent", a déclaré le président de l'UDA Originelle.

Puis: "la démocratie libérale demeure pour nous le moins mauvais des systèmes politiques actuels. Celui de la liberté de pensée, d’association et d’action dans un cadre juridique approprié au débat et la confrontation libre d’idées et d’opinions. Système politique éprouvé mettant en place des élections libres, pluralistes et transparentes. Système au sein duquel la séparation structurelle des pouvoirs doit être mise à l’épreuve par l’égalité des citoyens devant la loi".  Selon lui, la démocratie libérale s’insère parfaitement dans les aspirations des peuples à travers le monde, et c’est au nom de la liberté de vivre, d’être et de choisir que les peuples s’engagent dans les tournants historiques qui font évoluer l’humanité. "De la sorte, il nous appartient désormais de définir une nouvelle économie présentant un équilibre intelligent entre l’État et le marché. Notre pays a besoin d’un État qui assure la pleine sécurité des citoyens, garantissant une éducation à l’ensemble de ses concitoyens avec un système de santé efficace pour tous"

Et de se demander: " Notre Nation a-t-elle besoin d’un État truffé de commissions de surveillances des marchés publics qui entravent la liberté d’entreprendre?". La réponse est claire: "Il nous faut envisager les réformes les plus audacieuses afin de rendre l’entreprenariat plus attractif à toute personne déterminée à créer la richesse et à relancer notre appareil productif grippé par des décennies de lourdeurs bureaucratiques". Pour lui enfin, "nous voulons vivre dans un État qui assure l’égalité des chances et garantit le libre exercice des libertés. Un État qui établit les règles de l’économie de concert avec le génie de ses entrepreneurs et une classe dynamique de gens qui osent et tentent dans la liberté d’entreprendre, essentielle pour produire et innover avec une liberté de transaction entre acteurs économiques égaux devant les marchés de l’État".

Avec ce choix basé sur le libéralisme et le progressisme, LUBAYA formule un vœu : " Nous n’avons pas à choisir entre l’État et le marché ou vice versa. Nous devons concilier l’État et le marché. Puisque ce modèle économique est plébiscité, réjouissons-nous d’en être les porte-drapeaux sans pour autant verser dans une arrogance déplacée. Nous devons assumer cette orientation. Tous, nous sommes et serons des serviteurs exclusifs de notre parti, de ses militants et sympathisants, de ses principes, de ses idées, de sa vision, et surtout, de son intérêt politique, par-dessus tout, de notre peuple".

Son rappel aux congressistes es nécessaire: "nous avons collectivement créé l’UDA Originelle pour conquérir et exercer le pouvoir d’État, pour gérer le Congo selon notre vision et nos principes au service d’une ambition que nous nourrissons pour notre pays. Soyons conscients qu’à nous seuls, notre force ne suffira pas pour réussir ce challenge. Bien que nous comprenions la nécessité tactique de nouer parfois des alliances, pour autant, soyez convaincus que jamais, nous ne sacrifierons notre identité et nos principes ni ne renoncerons à notre objectif stratégique tel qu’inscrit dans nos textes fondamentaux". Il a remercié les congressistes pour la réussite de cette deuxième Chance extraordinaire du parti.

Debout la République

Recherche info

Image
Image

MES COORDONNÉES

LIENS INTERNET

NEWSLETTER

Search