Information

Message des vœux du député Lubaya aux congolais

Dans un message des vœux adressé au peuple congolais dans son ensemble, avec une attention particulière aux personnes malades et aux Forces armées de la République démocratique du Congo, André Claudel Lubaya,

député national élu de Kananga, d’une conviction ardente réaffirme son engagement de continuer à servir son peuple et son pays et de faire vivre les principes de la république.

Au-delà des événements malheureux vécus, au plan tant socio-économique que sanitaire au niveau national, tout au long de l’année 2020, le président de l’UDA se veut optimiste et invite tous ses compatriotes à garder espoir, car c’est ensemble que seront relevés tous ces défis. Votre journal vous propose l’intégralité dudit message.

Nouvel An 2021
Mes vœux

Chers compatriotes.
Chers amis.

Au seuil de l’année 2021, à chacune et à chacun d’entre vous, j’adresse du plus profond de mon être mes vœux d’espérance les plus chaleureux pour l’accomplissement des défis qui se présentent devant nous. Je joins à ces vœux, avec une ardente conviction, le témoignage de mon engagement renouvelé à continuer à servir et faire vivre les principes de la République.
Mes premières pensées les plus vives marquées du sceau de solidarité sont tournées vers et à l’endroit de celles et ceux de nos compatriotes touchés par la maladie ou les chagrins propres à nos sensibilités.

C’est aussi l’occasion pour moi de saluer avec respect et gratitude nos vaillants soldats qui défendent, au front dans l’Est, pour la paix et l’intégrité du territoire.

De mémoire récente, l’année 2020 a été particulièrement éprouvante à plus d’un titre. Notre pays a connu et survécu à plusieurs épreuves. A la crise socio-économique s’est ajoutée la crise sanitaire causée par la pandémie de covid19. Ses répercussions tant sur le plan humain que matériel ne cessent de s’accroitre. Les deuils des familles s’enchainent malgré notre vigilance. Sans atermoiement, nous devons ensemble nous protéger et protéger les autres grâce à l’observance des mesures édictées par les autorités politiques et sanitaires.
2020 s’achève, 2021 s’amorce avec ses nouveaux défis. Soyons optimistes et prompts à surmonter toutes les difficultés qui se dressent devant nous en usant de notre capacité de résilience et de notre solidarité.

Pour la RDC, l’année 2021 sera décisive. Des solutions fortes devront être apportées à une crise économique et sanitaire planétaire qui s’étire en longueur.
Élu, je n’ai cessé de consacrer mon mandat au service et au bénéfice de notre peuple et de l’État, fondant mon engagement sur les valeurs d’éthique, de redevabilité, d’exemplarité et de responsabilité. En RDC comme ailleurs, l’État demeure un besoin permanent, une quête insatiable. Il est et se doit d’être le socle sur lequel la Nation se construit, il en constitue la matrice et l’une des principales forces agissantes. Cette réalité et cette vocation sont moins que jamais caduques. L’État demeure l’instrument de réalisation de l’intérêt général et des ambitions nationales. Je porte donc, en tant qu’élu et votre représentant, une triple conviction : la première, que l’État a encore un rôle – et un rôle éminent – à assumer dans l’amélioration des conditions de vie de nos concitoyens et la préservation de la cohésion nationale, comme de la grandeur du pays ; la deuxième, que l’État a les moyens – et doit se donner tous les moyens – de changer le cours des événements, d’être un puissant levier d’innovation, de fédérer les énergies et de coordonner de multiples acteurs ; la troisième, que l’État est porteur des aspirations profondes du peuple congolais, par l’exercice de la souveraineté nationale.

Par conséquent, son action transformatrice est et reste à la fois nécessaire, possible et légitime.
Fort de nos idéaux, je formule le vœu que cette nouvelle année soit celle de l’unité, autour d’un projet commun, à même de redonner des raisons d’espérer à nos compatriotes dans un pays apaisé, rassemblé et réconcilié.

Je souhaite à vous tous une Bonne et une heureuse année 2021

LUBAYA CLAUDEL ANDRE

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bienvenu (e)

Install
×
Activer les notifications    OK Non merci